Candidats – quelles compétences mettre en avant dans votre cv ?

La rubrique ‘‘COMPETENCES’’ est sans doute la partie la plus importante de votre CV aux yeux des employeurs. D’ailleurs au cours des entretiens d’embauche, l’attention des recruteurs est très focalisée sur la recherche d’un certain nombre de compétences qui feront la différence entre les candidats et qui présument votre réussite au poste sollicité.  Alors quelles sont les compétences que vous aurez tout intérêt à mettre en avant dans votre CV ?.

Qu’est-ce qu’une compétence professionnelle ?

Elles complètent de manière objective et subjective les différentes informations énumérées dans le Curriculum Vitae: formation, cursus d’apprentissage, expériences professionnelles et intérêts personnels. Au-delà des compétences traditionnelles, telles que la maîtrise des langues étrangères ou des outils informatiques, le candidat peut faire état d’autres aptitudes, qui reflètent aussi bien son savoir-faire que sa personnalité. Découvrez quelques conseils pour bien mettre en avant vos compétences et valoriser votre candidature de manière efficace.

Bien définir ses compétences dans le CV

Il existe une multitude de compétences susceptibles d’être mises en avant dans le CV. Pour autant, il n’est pas question de les choisir au hasard. N’oubliez pas que vous devrez justifier chacune d’entre elles au moment de l’entretien d’embauche ! Les recruteurs veulent savoir ce qu’ils peuvent tirer de ces compétences : qu’apporterez-vous à leur entreprise ? Vous devez donc vous vendre, prouver vos compétences et montrer comment vous pouvez enrichir leur effectif.

En premier lieu, il convient d’analyser le contenu de l’offre d’emploi afin de bien cerner les compétences soft (soft skills) et les compétences hard (hard skills) indispensables pour le poste. Les hard skills font référence à des compétences acquises via un apprentissage purement technique en milieu professionnel (le « savoir-faire ») ou validé par un diplôme. A contrario, les soft skills renvoient à votre  savoir-être et à vos compétences comportementales. Il s’agit de qualités relationnelles, humaines, acquises informellement au cours de vos interactions aux autres. Elles dépendent de la personnalité de chacun.

Une fois cet exercice fait, il vous revient d’analyser de manière approfondie vos atouts et vos faiblesses, au regard de vos expériences professionnelles précédentes.
Interrogez-vous sur les aptitudes particulières dont vous avez fait preuve pour mener à bien les missions qui vous ont été confiées dans vos précédents emplois. De ce fait, posez-vous la question : quelles sont les compétences techniques et comportementales que j’ai fait montre par le passé et qui sont requises pour tenir ce poste ?

Certaines « soft skills » sont particulièrement appréciées des recruteurs. Nous mentionnons quelques-unes tels que :

  • Sens de la communication
  • Capacité d’adaptation
  • Force de persuasion
  • Gestion du stress
  • Travail en équipe
  • Capacité à fédérer
  • Capacités de synthèse
  • Sens de l’organisation
  • Capacité de décision
  • Polyvalence
  • Rigueur
  • Force de proposition
  • Curiosité
  • Persévérance
  • Réactivité
  • Autonomie
  • Prise d’initiative

Alors que votre expérience et vos diplômes sont identiques d’une offre à l’autre, la mise en exergue de plusieurs compétences clés dans votre CV peut vous aider à personnaliser votre candidature. Il faut savoir que la plupart des annonces d’emploi évoquent les aptitudes attendues par l’employeur. Sans être exhaustive, les compétences soft citées plus haut sont très prisées par les recruteurs. Etre capable de prouver qu’on les détient et qu’on peut s’en servir pour produire une performance est très importante.

Par exemple dans des environnements de plus en plus instables, « la flexibilité » est une soft skill indispensable ». Cette compétence désigne cette forme de souplesse qui permet de s’adapter à des personnes, des situations et des problématiques dans des contextes variables.

Il existe également des « compétences douces » ayant trait à l’intelligence émotionnelle, qui ferait d’ailleurs la différence. Aussi curieux que cela puisse paraître, dans le monde du travail, on voit plus loin que la capacité intellectuelle du candidat : « […] une autre forme d’intelligence basée sur la conscience et la maîtrise de ses émotions, l’empathie, la motivation et les compétences sociétales, prend de l’importance… Les employeurs apprécient également certaines soft skills comme la motivation, la capacité d’organisation, la capacité d’esprit/de sens critique… En outre, la capacité à résoudre des problèmes assez complexes, la négociation ou encore le « sens du service » peuvent aussi être considérés comme des soft skills importantes.

 Il s’agit de qualités humaines permettant d’interagir harmonieusement avec les autres futurs potentiels collaborateurs. Elles montrent au recruteur que vous pourrez sans doute bien vous intégrer au sein de l’équipe. S’il est important de parler le « même langage » que le recruteur et mentionner des compétences spécifiques au poste en question, ne négligez pas ces compétences relevant du savoir-être dans votre CV.

Laisser votre commentaire

Commited to improving your business

Conseils et formations en valorisation du capital humain. Right Performance accompagne et conseille les entreprises, dans la création, la structuration et l'optimisation de leurs fonctions RH.

CONTACTEZ-NOUS

345 Rue Sylvani, Akwa

Lundi – Vendredi: 08h00 – 18h30

+237 233 422 336 / 696 987 374

contact@right-performances.com

Abonnez-vous